Le guide de votre bien-être à domicile

Sophrologie

Actualités

Hypnose et sophrologie : la différence entre les deux méthodes

Entre hypnose et sophrologie beaucoup s’y perd mais il y a bien un point commun entre ces deux techniques est c’est la relaxation. Apparue dans les années 60 en Espagne, la sophrologie est un mélange entre l’hypnose et le yoga. Elle se base sur la respiration, la visualisation d’image positive et la décontraction musculaire. A la différence des autres méthodes de relaxation purement physique, la sophrologie apprend à bien gérer les émotions et à ne pas être submergé par des pensées négatives. Quant à l’hypnose, elle est purement psychique car c’est une méthode réellement psychocorporelle car les deux aspects sont complémentaires. La sophrologie se pratique grâce à des exercices simples qui ont pour but d’apprendre à mieux se connaitre afin de développer son potentiel. Pour cela, le praticien suggère des exemples de situations à imaginer, des images agréables et un environnement de sécurité. Similaire à l’hypnose, les exercices induisent à une modification de l’état de conscience. La sophrologie peut se pratiquer en groupe sauf dans le cas d’une problématique spécifique comme les troubles de sommeil, les phobies etc….Elle a pour objectif que chaque individu puisse s’approprier la méthode même si plusieurs séances sont nécessaires.

Le neuropsychiatre Alfonso Caycedo est le pionnier de la sophrologie. Il a utilisé cette technique au début dans le cadre médical pour aider ses patients à gérer les douleurs et à les oublier avant d’être une technique de bien-être et de développement personnel. Selon les constatations, la sophrologie est efficace dans de nombreux troubles comme les crises d’angoisses, l’insomnie, le mal de dos, de ventre, les différentes addictions et l’asthme. Certaines études ont même démontré que la sophrologie est bénéfique pour les personnes qui souffrent d’hypertension, de diabète, de sclérose en plaque ou de la maladie de Parkinson. Toutefois, c’est une discipline qui ne sollicite pas de compétence médicale. N’importe qui peut se former à la sophrologie. Si vous voulez essayer la sophrologie que ce soit pour la relaxation ou pour un problème en particulier, il est conseillé de toujours vérifier si le praticien possède un certificat professionnel reconnu par l’Etat (depuis fin novembre 2011) et qu’il appartient au syndicat des professionnels ( www.chambre-syndicale-sophrologie.fr).